Mobilisation pour les urgences de l’hopital de Saint-Vallier

Mobilisation pour les urgences de l’hopital de Saint-Vallier

Faute de médecins les urgences de l’hôpital de Saint Vallier vont fermer en juillet et en août au moins 12h sur 24 et même peut être totalement en août. L’accès à un service public de santé de qualité doit être la priorité des élus que nous sommes et du Gouvernement.
Aujourd’hui avec les élus locaux et Pierre Jouvet, Président de la communauté de communes Porte de DrômArdèche, engageons nous par cette pétition pour que les pouvoirs publics se mobilisent et agissent pour préserver les urgences de Saint-Vallier.
Face à cette situation, vitale pour notre territoire j’ai décidé d’interpeller la Ministre des Affaires sociales et de la santé, afin que des mesures concrètes puissent être prises pour garantir l’ouverture des services d’urgences 24 h/24 à Saint-Vallier et partout en France.

Pour signer la pétition: ICI

J’ai également souhaité interpeller la Ministre des Solidarités et de la santé par le biais d’une Question Écrite au Gouvernement:

Mme Michèle Victory appelle l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation de l’hôpital de Saint-Vallier. En effet, faute de médecins, les urgences de l’hôpital de Saint-Vallier vont fermer en juillet et en août au moins 12 h sur 24 h et peut être même totalement en août. L’incertitude semble planer aussi sur ce mois de juillet. Les urgences de l’hôpital de Saint-Vallier accueillent chaque année près de 10 000 patients, cette situation entraînera aux heures de fermeture, le renvoi des patients vers les hôpitaux de Vienne, Romans/Isère ou encore Annonay, les obligeants ainsi à parcourir au minimum 30 kilomètres. Malheureusement, force est de constater que cette situation de crise n’est pas propre à la commune de Saint-Vallier. Plus de 100 services d’urgences en France seront touchés cet été et pas seulement dans ce qu’il est convenu d’appeler des « petits établissements ». De nombreux élus se mobilisent pour vous alerter sur les conséquences de ces fermetures pour nos concitoyens. Aussi, Michèle VICTORY, souhaite connaitre les engagements et les mesures que le Gouvernement entend prendre afin de trouver dans un premier temps des solutions d’urgence à ces situations de crise , et d’une manière plus générale des solutions pérennes afin que nos concitoyens puissent trouver aux urgences un service de soin de proximité et de qualité, répondant à leurs attentes dans des moments difficiles.

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *