L’école dans la société du numérique : des outils formidables, mais de réels dangers pour les élèves

L’école dans la société du numérique : des outils formidables, mais de réels dangers pour les élèves

Dans le cadre de la semaine de contrôle nous avons échangé aujourd’hui sur le rapport qui avait été réalisé sur l’école dans la société du numérique par le président de la commission éducation et culture Bruno Studer.

J’ai tenu à rappeler l’importance des outils numériques, mais j’ai aussi insisté sur les dérives qu’ils peuvent représenter pour les plus jeunes qui passent déjà près de 5h par jour devant leurs écrans.Risques d’addiction, aux réseaux sociaux particulièrement, cyber harcèlement, fausses informations, radicalisation, isolement, l’envahissement du numérique dans nos vies pose autant de questions qu’il ne permet dans l’immédiat d’en résoudre.

Les élèves ont besoin avant tout de développer, plus que jamais, un esprit critique pointu et de fortes capacités d’analyse pour pouvoir faire le tri dans la masse d’informations qu’ils reçoivent. Pour leur permettre de comprendre cette société du numérique dans laquelle ils évoluent, ils ont besoin d’enseignants formés à ces outils et convaincus des apports pédagogiques qu’ils offrent.

On ne peut pas remettre en cause les possibilités formidables que l’outil numérique peut apporter aux pratiques pédagogiques, mais nous devons nous demander si ces nouvelles technologies tiennent leurs promesses : être au service de la réussite de tous les élèves, sera-t-il un vecteur de réduction des inégalités sociales, en un mot, quel rôle pourra t-il jouer dans le renforcement des piliers de notre République  « liberté, égalité, fraternité ?

L'école dans la société du numérique : des outils formidables, mais de réels dangers pour les élèves

Dans le cadre de la semaine de contrôle nous avons échangé aujourd'hui sur le rapport qui avait été réalisé sur l'école dans la société du numérique par le président de la commission éducation et culture Bruno Studer.J'ai tenu à rappeler l'importance des outils numériques, mais j’ai aussi insisté sur les dérives qu’ils peuvent représenter pour les plus jeunes qui passent déjà près de 5h par jours devant leurs écrans.Risques d’addiction, aux réseaux sociaux particulièrement, cyber harcèlement, fausses informations, radicalisation, isolement, l’envahissement du numérique dans nos vies pose autant de questions qu’il ne permet dans l’immédiat d’en résoudre.Les élèves ont besoin de développer, plus que jamais, un esprit critique pointu et de fortes capacités d'analyse pour pouvoir faire le tri dans la masse d'informations qu'ils reçoivent. Pour leur permettre de comprendre cette société du numérique dans laquelle ils évoluent, ils ont besoin d'enseignants formés, à ces outils, et convaincus des apports pédagogiques qu’ils offrent.On ne peut pas remettre en cause les possibilités formidables que l'outil numérique peut apporter aux pratiques pédagogiques, mais nous devons nous demander si ces nouvelles technologies tiennent leurs promesses : être au service de la réussite de tous les élèves, être un vecteur de réduction des inégalités sociales, en un mot, quel rôle pourra-t-il jouer dans le renforcement des piliers de notre République « liberté, égalité, fraternité" ?

Publiée par Michèle Victory, Députée de l'Ardèche sur Mercredi 6 février 2019

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *