Audition de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur concernant la mise en place de Parcoursup

Audition de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur concernant la mise en place de Parcoursup

Hier j’ai interrogé Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, sur la mise en oeuvre de Parcoursup.

En effet nous constatons que désormais ce ne sont plus les bacheliers qui choisissent leur université mais les universités qui choisissent leurs bacheliers. Pour faire leur choix, les universités vont regarder si le profil des étudiants correspond aux caractéristiques de la formation demandée et définir des attendus locaux au regard de la particularité de leurs cursus.

Malheureusement, les premières victimes de ce système risquent d’être les jeunes des milieux les plus modestes qui ne sont pas forcémment en mesure de répondre à ces attendus. A titre d’exemple, l’université de Bourgogne recommande l’obtention du BAFA afin de rentrer en PACES (Première Année Commune des Etudes de Santé), diplôme pouvant coûter jusqu’à 1300 euros !

Mardi 10 juillet – Intervention sur Parcousup

Hier j'ai interrogé Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, sur la mise en oeuvre de Parcoursup.Désormais ce ne sont plus les bacheliers qui choisissent leur université mais les universités qui choisissent leurs bacheliers. Pour faire leur choix, les universités vont regarder si le profil des étudiants correspond aux caractéristiques de la formation demandée et définir des attendus locaux au regard de la particularité de leurs cursus.Malheureusement, les premières victimes de ce système risquent d'être les jeunes des milieux les plus modestes qui ne sont pas forcémment en mesure de répondre à ces attendus. A titre d’exemple, l’université de Bourgogne recommande l’obtention du BAFA afin de rentrer en PACES (Première Année Commune des Etudes de Santé), diplôme pouvant coûter jusqu’à 1300 euros !

Publiée par Michèle Victory, Députée de l'Ardèche sur Mercredi 11 juillet 2018

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *