Question à Jean Michel Blanquer sur la réforme des lycées professionnels

Question à Jean Michel Blanquer sur la réforme des lycées professionnels

J’ai interrogé le Ministre de l’Education Nationale sur la réforme des lycées professionnels.

Si le Gouvernement a présenté son projet de réforme des baccalauréats généraux et technologiques en début d’année, ce n’est que la semaine dernière qu’il a présenté ses propositions pour réformer le lycée professionnel. Ce choix de séparer les réformes des différents bacs a très rapidement suscité nos craintes.

Ces craintes ont été renforcées par la réforme de l’apprentissage, dans laquelle le Gouvernement confie la gestion des Centres de formations d’apprentis aux branches professionnelles. C’est une concurrence entre lycées professionnels et CFA qui est organisée à terme.

Nous pensons que cette réforme fragilise une architecture bien adaptée à la diversité de nos jeunes et que cela risque de créer ainsi un contexte défavorable à nos lycées professionnels qui accueillent tous les jeunes, principalement issus des milieux populaires, et les conduit dans leur immense majorité à un diplôme.

Question sur la réforme du bac professionnel – Mardi 12 juin

J’ai interrogé cet après-midi le Ministre de l’Education Nationale sur la réforme des lycées professionnels.Si le Gouvernement a présenté son projet de réforme des baccalauréats généraux et technologiques en début d’année, ce n’est que la semaine dernière qu’il a présenté ses propositions pour réformer le lycée professionnel. Ce choix de séparer les réformes des différents bacs a très rapidement suscité nos craintes.Ces craintes ont été renforcées par la réforme de l’apprentissage, dans laquelle le Gouvernement confie la gestion des Centres de formations d’apprentis aux branches professionnelles. C’est une concurrence entre lycées professionnels et CFA qui est organisée à terme.Nous pensons que cette réforme fragilise une architecture bien adaptée à la diversité de nos jeunes et que cela risque de créer ainsi un contexte défavorable à nos lycées professionnels qui accueillent tous les jeunes, principalement issus des milieux populaires, et les conduit dans leur immense majorité à un diplôme.

Publiée par Michèle Victory, Députée de l'Ardèche sur mardi 12 juin 2018

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *