Suppression des contrats aidés le Président reconnait enfin son erreur

Suppression des contrats aidés le Président reconnait enfin son erreur

Lundi 4 février, le Président de la République a enfin reconnu que beaucoup d’associations et de villes ont souffert de la suppression des contrats aidés. Depuis 20 mois, les députés socialistes et apparentés alertent le gouvernement sur cette décision irresponsable pour les territoires et la cohésion sociale.

La carte ci-dessous, élaborée par le groupe Socialistes et apparentés à partir des chiffres de la DARES, montre l’ampleur de la baisse en pourcentage du nombre de créations de contrats aidés par département entre le 1er semestre 2017 et le 1er semestre 2018. Plus un département apparaît en foncé sur la carte, plus la baisse du nombre de créations d’emplois d’aidés est importante.

Sur la France entière, ce sont 188 000 emplois aidés qui ont été créés au 1er semestre 2017 contre 61 000 au 1er semestre 2018, soit une baisse de 68 %. Les collectivités, les EHPAD et les associations ont énormément souffert de cette décision. Lors de la séance d’actualité, Jean-Louis Bricout a invité la majorité non pas à seulement reconnaitre ses erreurs, mais à les corriger !

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *