Retour sur les débats sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

Retour sur les débats sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

La semaine dernière, nous avons débattu pendant plus de 40 heures sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Le groupe socialiste avait déposé près de 200 amendements et malheureusement la majorité n’en a accepté qu’un seul.

Sous couvert de pragmatisme, le gouvernement fragilise des dispositifs qui fonctionnent et ne répond pas aux enjeux du monde du travail de demain. La question essentielle de l’apprentissage, sur laquelle je me suis particulièrement investie, aurait mérité d’autres réponses.

Nous avons donc voté contre ce texte.

Inerventions sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

La semaine dernière, nous avons débattu pendant plus de 40 heures sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Le groupe socialiste avait déposé près de 200 amendements et malheureusement la majorité n'en a accepté qu'un seul.Sous couvert de pragmatisme, le gouvernement fragilise des dispositifs qui fonctionnent et ne répond pas aux enjeux du monde du travail de demain. La question essentielle de l'apprentissage, sur laquelle je me suis particulièrement investie, aurait mérité d'autres réponses.Nous avons donc voté contre ce texte.

Publiée par Michèle Victory, Députée de l'Ardèche sur mercredi 20 juin 2018

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *