Le gouvernement entend enfin la demande des aides à domicile

Le gouvernement entend enfin la demande des aides à domicile

Depuis le début de la crise, le secteur social et médico-social a su répondre présent pour faire face et limiter ses effets sur les personnes les plus fragiles de notre société, veillant ainsi à ne laisser personne sur le bord du chemin.

Tout comme les aides-soignants, les aides à domicile ont eu un rôle primordial pendant cette crise. Leur contribution à sauver des vies est certaine, notamment en rendant possibles les mesures de confinement au domicile. Ces intervenants médico-sociaux ont été très souvent le seul lien avec l’extérieur, pour les 5 millions de personnes âgées et handicapées qui vivent seules chez elles, partout en France.

Un amendement débattu à l’Assemblée nationale prévoit de revaloriser les salaires des aides à domicile, fortement mobilisées lors de la première vague du Covid-19. Une « avancée » qui mérite toutefois des éclaircissements pour les professionnels du secteur.

Elles font partie des « oubliées » du Ségur de la santé, les aides à domicile devraient voir l’an prochain leur salaire revalorisé. La ministre déléguée à l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, a déposé en ce sens un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) qui doit être débattu depuis ce mardi 20 octobre à l’Assemblée nationale.
Je soutien pleinement cette prise de conscience du Gouvernement que j’avais appelée de mes voeux durant l’été.

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *