Dernière semaine à l’Assemblée Nationale, et sur le Nord Ardèche avant la pause estivale

Dernière semaine à l’Assemblée Nationale, et sur le Nord Ardèche avant la pause estivale

L’été est déjà là : concerts, festivals, rencontres sportives, de quoi remplir ce temps un peu ralenti qui nous permet de nous ressourcer, de retrouver la famille et les amis.

Cependant, les épisodes à répétition de canicule sont là pour nous rappeler à l’ordre en matière de transition écologique et nous appeler à prendre à bras le corps cette problématique énorme, nous citoyens, nous femmes et hommes politiques, nous collectivités, associations…. Il n’est plus temps d’attendre.

Sur la circonscription, et à l’Assemblée Nationale donc, cette dernière semaine a été occupée par plusieurs évènements et discussions :

Samedi, à Lalouvesc, cérémonie de passation de commandement entre le lieutenant François BESSET, Sapeur-pompier depuis 47 ans et le jeune lieutenant Lionel ACHARD. Une nouvelle fois ce fut l’occasion de redire toute notre reconnaissance à ces bénévoles et professionnels réunis autour d’un même objectif, la sécurité de nos concitoyens, et autour d’une même passion pour servir et protéger, au péril de leur propre vie.

Le soir, en dehors de la circonscription mais toujours dans notre beau département, à Antraigues-sur Volane, au festival Jean Ferrat. Plus de mille personnes sur la place du village et une interprétation renouvelée avec talent des chansons de Jean Ferrat par la jeune Angelina Wismes; la force des chansons de cet artiste militant et généreux traverse les années et garde intacte l’émotion et la beauté. En seconde partie, dans un autre style chouette concert de Miossec.

Dimanche soir, à l’église de la Roche de Glun, nouveau concert dans le cadre du festival Vochora en partenariat avec les chœurs lauréats de Vaison la Romaine, l’ensemble RIDIAMO de Ljubiljania, un talent exceptionnel, une merveilleuse soirée.

Mardi matin, une CMP était réunie à l’Assemblée sur le texte de loi sur la création d’une agence nationale du sport, puis une dernière réunion de groupe et dernières Questions au gouvernement dans une ambiance brulante.

A 12h00 dans une ambiance toute aussi survoltée nous avons, à l’initiative de Matthieu Orphelin, reçu Greta Thunberg ainsi que 4 jeunes engagés dans le mouvement Young for Climate: impossible de ne pas être impressionnée par la force du discours, par la volonté de toute une génération de ne pas être spectatrice d’une catastrophe annoncée et par l’interpellation sans détour faite à notre génération, faite à nous, femmes et hommes politiques.

L’après-midi, nous avons repris la discussion du texte sur la distribution de la presse, un secteur où vit avec difficulté une chaine de métiers et de savoir-faire ; un secteur qui attend depuis longtemps des avancées sur des points précis liés à la distribution, à la vente, et à l’émergence de la presse en ligne. Une nouvelle mission confiée à l’autorité L’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes), était attendue, cependant la future ouverture à la concurrence pour 2022 des distributeurs de presse, sans nouveau socle social, nous inquiète. C’est pour cette raison que le groupe s’est finalement abstenu, tout en reconnaissant des avancées évidentes.

Profitant de la présence lors de cette discussion du Ministre de la culture Frank Riester, nous avons pu avec ma collègue Fabienne Colboc remettre officiellement les propositions de notre mission flash sur les écoles d’art territoriales, et prendre date dès la rentrée avec le ministère afin de faire aboutir ce dossier laissé en jachère depuis 15 ans. Pour lire les conclusions de la mission cliquer ici.

Mercredi matin, la commission des affaires culturelles et de l’éducation se réunissait également pour l’audition de la présidente de France TV, Delphine Arnotte.

La présidente nous a exposé le pacte citoyen qu’elle propose pour son entreprise, autour de valeurs de diversité et d’innovation. Une trajectoire qui doit évidemment être accompagnée d’un dialogue social renforcé afin que la situation financière tendue dans laquelle doit évoluer France TV, dans un contexte là aussi profondément modifié par les défis technologiques ne soit pas un frein à l’ambition éditoriale, culturelle et pédagogique de cet outil de politique publique.

L’après-midi, nous avons auditionné Jean Paul Delevoye sur la réforme des retraites mise à l’ordre du jour par le gouvernement .Vaste programme, et malgré la grande technicité du haut-commissaire aux retraites, beaucoup de points d’inquiétude demeurent. Un dossier particulièrement sensible et important pour toutes celles et ceux nés après 1963 qui verront un nouveau système de retraite dit « à point » se mettre en place.

Sortie aux côtés de militants parisiens pour faire signer, avec tablettes et tracts la demande d’un référendum contre la privatisation d’Aéroports de Paris. Opération « PaRIPlages» sur les bords de Seine avec Valérie Rabaud et Boris Vallaud. Malgré les 40 degrés, de nombreux parisiens rencontrés ont accepté d’échanger et beaucoup d’entre eux nous ont dit leur opposition à cette privatisation.

Enfin, ce matin, derniers textes en discussion à l’Assemblée Nationale avec la création d’une collectivité unique d’Alsace-Lorraine, et enfin la discussion finale sur la création de l’agence nationale du sport, texte très critiqué par l’opposition et, sous couvert d’une structure indépendante dont les moyens financiers sont en baisse (300 M pour 400 M demandés par le monde sportif), qui remet en cause indirectement les compétences du ministère des sports et à terme pose la question du projet du gouvernement sur sa politique sportive. Mon collègue Régis Juanico, Député de la Loire s’est particulièrement investi sur ces dossiers, et que ce soit sur les CTS (conseillers techniques sportifs) sur lesquels nous avons à plusieurs reprises un changement d’orientation de la part de la ministre, de la place des femmes dans la gouvernance du sport, ou la création de cette nouvelle agence sous statut de GIP (groupement d’interêt public), notre groupe est très réservé.

Une future « grande loi » sur le sport est annoncée par la Ministre qui devrait repenser une transformation du système public du sport français. Mais cette annonce ne peut pas compenser la création par arrêté ministériel et avant même que la discussion n’ait eu lieu à l’Assemblée de cette agence du sport : trop d’incertitudes sur un dossier d’importance aux nombreuses conséquences sur les pratiques amateurs et professionnelles dans nos territoires.

De retour dans la circonscription hier soir, pour un nouveau concert à la collégiale Saint Julien, concert exceptionnel du choeur VESNA de Moscou.

 

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *