Soutien au spectacle vivant et aux salles de cinéma

Soutien au spectacle vivant et aux salles de cinéma

Lors de la conférence de presse du Gouvernement qui s’est tenue le jeudi 22 octobre, la ministre de la Culture a fait le point sur les mesures de soutien et d’accompagnement du secteur culturel pendant la période de renforcement des mesures sanitaires et d’instauration d’un couvre-feu.

Les professionnels les plus directement touchés par l’interruption d’activité, due au couvre-feu et employant moins de 50 salariés pourront ainsi bénéficier d’une aide renforcée du fonds de solidarité, dès lors que leur chiffre d’affaire diminue d’au moins 50%. Cette aide couvrira l’intégralité des pertes de chiffre d’affaire dans la limite de 10 000 € par mois pendant toute la durée d’application du couvre-feu.

85 millions d’euros seront mobilisés pour approfondir et renforcer les dispositifs mis en œuvre depuis le début de la crise, et ainsi sauvegarder les programmations et les structures, en leur permettant de jouer, malgré les jauges réduites et les horaires décalés.

Pour le spectacle vivant musical, les fonds de sauvegarde et de compensation existants seront dotés de 55 millions d’euros complémentaires, dont 3 millions d’euros particulièrement destinés aux auteurs. Confiés au Centre national de la musique (CNM), ces dispositifs bénéficieront à l’ensemble des acteurs du secteur, privés et subventionnés.

S’agissant du cinéma, des aides représentant 30 millions d’euros sont mises en place pour permettre aux salles de cinéma de rester ouvertes malgré les conséquences économiques du couvre-feu.

Ces mesures doivent permettre d’une part de compenser les pertes liées à la suppression des deux séances du soir de 20h et 22h, qui représentent près de la moitié de la fréquentation des salles, et d’autre part de soutenir la sortie des films en salle dans un contexte où les risques économiques pris par les distributeurs sont très importants durant cette période.

Ces premières mesures qui vont dans le bon sens, doivent être approfondies comme l’a souligné la Ministre de la Culture, que nous auditionnerons ce mercredi en commission.

Ajouter Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *